jeudi 24 octobre 2019


Muraille et chaire


Briançon. Place forte en hiver.
Les murailles se gondolent au soleil.

Est-ce un plan militaire ou une vieille partition de musique ?
Avec ses blanches et ses noires,
Ses croches et clefs de sol.

Est-ce une ville ou un  fauteuil Louis XIV
-Le dossier dans les nuages et les pieds dans l’eau- ?,
Est-ce une chaire de floconnerie et de glace ?
Où la lumière de l’hiver s’assied et s’oublie
Dans des volutes d’archives, sur les  sourcils
arqués d’un ange de bois.

Les volets bleus pendent vers les torrents qui jacassent

Là-haut,
 là-bas,

Les eaux s’enracinent sur les pentes, dans les ravines de l’inconstruit
Sillonnent le socle inconscient des forêts et des villages

Qui craque de toutes ses poutres de granite et de schiste,

Qui vibre de ses difformes et entêtées gargouilles d’argent.

mercredi 9 octobre 2019